Journée internationale des droits des femmes : Communiqué de presse 8 mars 2022

Communiqué de Presse 8 mars 2022

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes initiée en 1910 par la socialiste Clara Zetkin, les socialistes Français de l’étranger rappellent l’urgence de défendre l’effectivité des droits des femmes, de construire l’égalité réelle en France et partout dans le monde.


L’égalité entre les femmes et les hommes est au fondement d’une société juste, apaisée et démocratique.


C’est la condition indispensable pour un avenir durable, respectueux de l’environnement et porteur d’espoir pour les générations actuelles et futures.


A l’heure où, en Ukraine et en Russie, Vladimir Poutine tente de substituer au droit la logique de la violence et de la toute puissance,

A l’heure où les filles et femmes d’Afghanistan sont privées de leurs droits élémentaires ;

A l’heure où la pandémie a accru les inégalités, faisant ressortir les charges qui pèsent sur les femmes ;


Il est URGENT d’AGIR.


Et l’exemple des pays scandinaves, où beaucoup d’entre nous vivent, OUI les choses peuvent changer. Un FUTUR EGALITAIRE est POSSIBLE.


Evidemment, il ne suffit pas de parler : le quinquennat d’Emmanuel Macron a douché les enthousiasmes avec sa « Grande Cause … Toujours » : insuffisance des moyens budgétaires et humains, délaissement de l’éducation à la culture de l’égalité, refus de placer au cœur des politiques et dépenses publiques la promotion de l’égalité.

Mais nous pouvons AGIR : dans le prolongement d'Yvette Roudy qui a posé les bases d'une politique publique volontariste pour les droits des femmes et de Najat Vallaud-Belkacem qui a porté la loi structurante pour l'égalité réelle de 2014, Anne Hidalgo porte un projet présidentiel résolument féministe :


• un budget d’un milliard d’euros pour lutter contre les violences faites aux femmes ;

• une véritable éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle et à la culture de l’égalité ;

• une recherche réelle de l’égalité salariale, en exigeant des entreprises où elle n’est pas effective de mener une politique de rattrapage et de le prouver

• un allongement du congé de paternité à 16 semaines dont 8 obligatoires ;

• la création d’un service public de la petite enfance ;

• la recréation d’un ministère des Droits des femmes de plein exercice doté des moyens d’intégrer la question de l’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les champs de l’action publique.


Socialistes donc féministes : les droits des femmes ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes sont au cœur des combats, des engagements, et des actions du Parti socialiste et de sa candidate à l’élection présidentielle, le 8 mars et tous les jours de l’année.

Cecilia Gondard, Première secrétaire fédérale

Catherine Smadja-Froguel, Secrétaire fédérale en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes


Posts récents

Voir tout

Les socialistes à l’étranger saluent la condamnation de l’agresseur de Boris Faure Les militantes et militants de la Fédération des Français de l’Etranger du Parti socialiste, dont Boris Faure a été l