top of page

Faire la révolution écologique ! #Européennes2024

Samedi 13 avril, lors de notre meeting à Nantes, nous avons engagé un volet incontournable de notre projet pour l’Europe : la révolution écologique.


Nous portons la conviction que la révolution écologique permettra à une Europe enchaînée par ses dépendances de redevenir libre.


La révolution écologique, c’est respirer mieux, manger mieux, vivre mieux.

Elle améliorera notre quotidien : pouvoir d’achat, logement, transports et nous portons notamment la proposition d’un plan européen de rénovation thermique des bâtiments. Face au gaspillage généralisé, elle misera sur la sobriété, le réemploi et le recyclage.


Elle conjuguera transformation écologique et justice sociale parce que la « fin du monde et la fin du mois » sont un même combat !

La révolution écologique, c’est aussi le respect du vivant, c’est protéger la biodiversité et restaurer la nature, mettre fin à l’extinction des espèces. La biodiversité deviendra un critère essentiel de validation des politiques publiques.


Nous prônons également un développement massif des énergies renouvelables. C’est le meilleur moyen de sortir de notre dépendance face aux tyrannies fossiles et la France a pris un retard certain dans ce domaine.


Face au triomphe du fatalisme, nous avons besoin de reprendre le contrôle : la puissance écologique européenne mettra fin au grand déménagement du monde à travers la mise en place d’un protectionnisme écologique européen. Elle permettra de rapatrier des industries stratégiques, de produire en Europe et d’être à l’origine d’une vague de créations d’emplois sans précédent.



La révolution écologique c’est aussi une chance pour nos économies, nos emplois et nos industries. Nous devons investir dans la réindustrialisation de l’Europe, soutenir le développement d’une industrie verte, refonder la politique agricole commune (PAC) et refuser la logique de toujours plus de libre-échange qui détruit notre planète et nos emplois. 


Pour financer cette transition, nous devons aller chercher l’argent où il se trouve en taxant les superprofits et les dividendes.

👉 Écrivez nous un message pour rejoindre la campagne

Comentários


bottom of page