Communiqué de la Fédération des Français de l’Etranger du Parti Socialiste


Logo-PS-FFE

« On n’aura pas d’autre solution que d’assassiner ces gens sur place » L’identification de djihadistes français dans la vidéo de l’exécution d’otages par l’Etat islamique a relancé le débat sur le terrorisme se réclamant à tort de la religion musulmane. Le député UMP et ancien juge anti-terroriste Alain Marsaud préconise la répression et la mise à mort pour endiguer ce phénomène. Selon lui, il faut que des services spéciaux procèdent à des assassinats ciblés sur les djihadistes d’origine française : « Il faut les liquider, ils n’ont plus leur place dans la société » lance-t-il.

La Fédération des Français à l’Étranger condamne fermement ces propos indignes, promouvant des actes illégaux avec des mots choquants pour toute personne attachée aux valeurs de la République. Ce n’est pas en agissant comme les ennemis de la Liberté que nous gagnerons la guerre contre le terrorisme.

Certains grands pays occidentaux pratiquent ces assassinats, jusqu’à celui du chef emblématique de Al Qaida, et n’ont pas abouti à une pacification de la situation.

Le terrorisme doit être condamné et combattu avec détermination mais dans le respect de la Loi et non pas en commanditant des meurtres ciblés.

Par ses propos, Alain Marsaud fait preuve d’un populisme irresponsable, et indigne d’un magistrat.

La Fédération des Français à l’Étranger, par l’intermédiaire de son responsable en charge de  la Riposte, condamne fermement les propos du Député de la 10eme circonscription des Français hors de France. »

Mathieu Pouydesseau

Posts récents

Voir tout

DOCUMENTS INFORMATIFS POUR LE VOTE DES 8_9 SEPTEMBRE

RAPPEL DES DATES DE SCRUTIN ET DES DÉBATS : 4 Septembre 2021 14.30-15.45 Table ronde - Présentation du Texte d’Orientation d’Hélène Geoffroy Intervenant.e.s: Hélène Geoffroy 16.00-17.00 Présentation d