APPEL A L’UNITÉ des Militant(e)s de la FFE

APPEL A L’UNITÉ des Militant(e)s de la FFE

La primaire citoyenne à l’étranger a permis à près de 12 000 personnes de voter électroniquement au 1er tour  en faveur d’un candidat de gauche à la prochaine présidentielle.

Malgré quelques difficultés techniques et un calendrier de préinscription serré qui nous a été imposé, le nombre de votants à l’édition 2017 de la Primaire est en nette progression par rapport aux Primaires de 2011 il a quasiment doublé.

L’objectif  de mobilisation électorale que s’était donné la Fédération, en optant pour le vote électronique plutôt que pour le vote à l’urne, est donc rempli.

Le deuxième tour permettra d’amplifier cette dynamique électorale, chez les Français de l’Etranger comme au niveau national. 

En outre, nous disposerons, après les Primaires, d’une base de données qui fournira un outil précieux pour faire campagne en nous adressant directement aux électeurs de la Belle Alliance Populaire. 14 000 personnes ont donné leur accord pour recevoir nos messages politiques.

Le Parti socialiste et la Fédération des Français de l’Étranger se trouvent à un moment crucial de leur histoire. Nous militants de la fédération des français de l’Étranger du parti socialiste, appelons aux rassemblement et à l’union de la gauche. 

Nous refusons les discours de la division et les logiques d’exclusions qui écartent d’emblée tout accord et toute double investiture, mènent à la multiplication des candidats de gauche, et amenuisent les chances de chacun d’entre eux d’en ressortir vainqueur.

Face à l’extrême droite raciste qui fait son nid à l’étranger, nous appelons au rassemblement autour de forces politique qui assument leur positionnement à gauche et refusent tout positionnement anti-européen qui heurte de plein fouet l’ADN militant de la FFE, nous qui voyons l’Europe comme le bon niveau d’action politique et qui refusons d’en faire  un bouc émissaire à nos difficultés.

Nous appelons à faire de la politique autrement, en ouvrant le parti, dans le cadre de ces primaires et au-delà, loin de la logique ultra présidentielle du passage en force, de la sur-personnalisation du pouvoir ou des logiques d’appareil.

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent » a pu écrire Victor Hugo, et c’est dans ce moment électoralement périlleux, mais alors qu’une dynamique Présidentielle pour les socialistes va s’enclencher que nous devons retrouver le sens et l’ardeur du combat socialiste :

Après un quinquennat contrasté, et alors que la campagne Présidentielle va s’ouvrir lundi prochain, nous devrons avoir à cœur de soutenir le candidat qui l’emportera dimanche. Quel qu’il soit.

Il n’y a pas de « match » entre deux gauches irréconciliables, entre le réalisme d’un côté, et l’utopie de l’autre. Il y a simplement un exercice démocratique, où deux projets politiques sont présentés aux Français, portés par deux candidats qui ont en commun leur volonté de rassemblement. Etre élu grâce à des centaines de milliers de suffrages est un avantage démocratique que n’auront pas les candidats auto désignés.

La FFE a toujours eu l’ambition de ne pas être une Fédération « tout à fait comme les autres », d’assumer sa hauteur de vue, liée à notre éloignement géographique, de se baser sur le respect de ses valeurs progressiste, européenne et internationaliste.

Nous sommes convaincus que ces valeurs pourront être portées par le prochain candidat des socialistes à la Présidentielle et qu’elles seront incarnées dans les 11 candidates et candidats qui porteront nos couleurs aux législatives, aux côtés des conseillers consulaires et militants de terrain qui forment notre grande famille politique.

Premiers signataires

Christian Akindes Edmond Aparicio Florence Baillon Gaelle Barré Mehdi Benlahcen Marion Berthoud Olivier Baumard Florian Bohême Bieuc-Yves Cadat-Lampe Jean-Daniel Chaoui Joseph Chamoun Hélène Conway-Mouret Christophe Courtin Robert Curbet Monique Curioni Franck Danjou Monique Dejeans Catherine Dib William Elman Boris Faure Francis Gaetti Cécilia Gondard Viviane Hereau Isaaka  Keita Peter Kesselburg Ahmet Kiraz Delphine Langlois Aurelien Leblay Didier Le Bret Alexis Lefranc Henry Leperlier Philippe Loiseau Antonio Lo Pinto Katya Long Antoine Lissorgues Memel Manassé René Maret Morgane Marot Mathilde Martin Nouvel Eric Mass Laurent Mathey Aurélien Mazuy Annie Michel Charlotte Minvielle Albert Misse Philippe Moreau Yann Moreau Stéphane Mukaden Marcel Muller Marie-Cécile Nobou Pierre Ory Bruno Paing Laure Pallez Valérie Parra Sylvie Poulain Christophe Prémat Octave Procope Gabriel Richard-Molard Morgane Rolland Louis Sarrazin Adrien Sthoer Guy Sukho Ramzi Sfeir Mauve Serra Mehdi Tanani Yvonne Trah Bi Aurelien Trainaud Michael Vincent Luc de Visme Abelghani Youmni